Remède secrète pour les potages

Remède secrete pour un potage

Encore un jour de pluie, encore un jour de potage. Mais cette fois-ci, et une fois mouliné, un bon petit mélange de poireaux et potimarron avait une fadeur décevante. (A cause du potimarron peut-être, qui a langui un peu trop longtemps au fond du frigo.) Alors j’ai fait ce que je fais toujours avec un potage moyen…j’ai ajouté deux cuillèrées de pâte pour « Tom Yum »–une base de soupe Thaïlandaise qu’on peut trouver dans n’importe quel magasin asiatique.

Bien sur, la pâte peut être préparée avec de grandes cuillères et une bonne dose de lait de coco pour préparer la soupe « tom yum » (une bonne solution en semaine, avec plus de peps qu’une simple soupe en sachet ou boîte).

MAIS…la magie de la pâte pour tom-yum se révèle quand on utilise juste un peu pour donner juste ce qu’il faut à un potage. Le résultat n’est ni ‘thai’ ni ‘tom yum’ – il y a juste une pointe d’épices et un fond de saveurs pour une soupe qui, deux minutes avant, n’avait rien à la recommander.

Je ne sais pas pourquoi la pâte tom-yum se prête si bien à d’autres utilisations. J’ai tenté la même astuce avec d’autres pâtes d’épices (pad thai, curry rouge, curry vert, tandoori), mais ça ne marche pas. Peu importe. La pâte tom-yum me suffit. Elle n’est pas chère et elle se garde longtemps, longtemps au frigo. De plus elle convient à merveille aux légumes rôtis, aux marinades, et aux fruits de mer aussi.

Mes conseils d’utilisation pour un potage : ajoutez, puis goutez. Incorporez 1 ou 2 grandes cuillères au début, puis continuez si vous voulez un peu plus d’épices ou d’aigreur. Au pire, le potage (ou une autre recette) aura un gout de soupe « tom yum, » mais c’est pas mal comme résultat, aussi.

Print Friendly, PDF & Email
2018-02-17T12:23:19+00:00 Commentaires fermés sur Remède secrète pour les potages