Potage Potimarron, Tomate, et Harissa

En Irlande et en Grande Bretagne, on appelle cette période de l’année « le trou de la faim » (the hungry gap) – ces semaines entre deux saisons quand les légumes d’hiver ne sont plus de leur première fraicheur (Ça, c’est la moins qu’on puisse dire !), mais la récolte du printemps est encore loin. Ou bien, comme ma copine Christine a dit l’an dernier, «Y en a marre des courges et des choux ! » (Christine suit mieux les saisons que moi…j’ai craqué une ou deux fois pour des tomates en grappe récoltées des serres. Et j’avoue que j’aime bien un bon bol de petits pois surgelés cuits à la vapeur.)

C’était donc en pensant à Christine que j’ai songé aux agréments ensoleillés que je pouvais ajouter à un potage de potimarron. Des tomates concassées (du soleil en boîte !), un peu d’harissa (du soleil pimenté!), et une bonne dose de jus de citron (du soleil pressé !) ont fait l’affaire. Et comme je n’arrivais pas à choisir entre un nuage de yaourt ou un peu de féta en garniture, j’ai laissé les deux. J’espère seulement que je ne mange pas tout avant de pouvoir en partager avec Christine.

Potage Potimarron, Tomate, et Harissa

2 gros oignons (200 g.) hachés
30 ml. d’huile d’olive
1 à 2 cuillères à café d’harissa
1 gousse d’ail émincée
500 g. de potimarron coupé en dés
1 boîte (400 g.) de tomates concassées
1 pomme de terre (150 g.) pelée et coupée en dés
500 ml. d’eau
jus d’un citron
yaourt nature ou fromage féta, pour la garniture

Dans une casserole, faites sauter les oignons dans l’huile d’olive 5 à 7 minutes. Ajoutez l’harissa et l’ail, et laissez cuire 1 minute. Ajoutez le potimarron, les tomates, la pomme de terre et l’eau, et salez la soupe. Couvrez et portez la soupe à l’ébullition. Laissez la soupe mijoter 30 minutes sur feu doux.

Mixez la soupe dans un robot ou à l’aide d’un mixeur plongeant. Incorporez le jus de citron. Servez le potage garni d’un nuage de yaourt ou parsemé de fromage feta. Pour 4 personnes

Print Friendly, PDF & Email
2018-03-14T11:52:06+00:000 commentaire

Laisser un commentaire