Dans mon jardin (si l’on peut appeler 3 grande jardinières un jardin), il n’y a jamais assez de basilic et il y a toujours trop de sauge. Ergo: pesto à la sauge. Le secret est de couper l’amertume de la sauge – ou d’autres herbes aromatiques à part le basilic – avec du persil. 

Le résultat: une pâte/sauce qui est riche, bien parfumée, surprenante (selon une amie qui avait des doutes), et aussi alléchante qu’un pesto au basilic. Vraiment. Essayez-le si vous avez une pléthore de sauge dans votre jardin aussi – ou bien tentez la recette avec d’autres herbes prolifiques à feuilles tendres, tel la coriandre, la menthe, l’estragon, ou l’origan.

PESTO A LA SAUGE

50g feuilles de sauge
50g feuilles de persil
30g noix, graines de tournesol, ou graines de courge
2 gousses d’ail, épluchées
60g parmesan râpé
100ml huile d’olive
½ cuillère à café de sel, 1 pincée de poivre

Mixer la sauge, le persil, les noix, et l’ail dans un robot – le mélange devrait être finement haché. Racler les bords du bol, puis ajouter le fromage et mixer à nouveau. Avec le robot en marche, ajouter l’huile d’olive et mixer afin d’obtenir une pâte épaisse.  Assaisonner avec sel et poivre. Transférer le pesto à un bocal, lisser le dessus, et verser un film d’huile sur le dessus afin de le garder bien vert. Garder au frigo jusqu’à un mois, et recouvrir d’un film d’huile après chaque utilisation. (Option: Nettoyer le bol du robot avec un morceau de pain…puis goûter.) Pour 200-250 ml.

Print Friendly, PDF & Email