Cela fait bien quinze jours (archi-occupés!) depuis que j’ai pu aller au marché. Que de bonnes occupations, avec pas mal de sorties et de moments agréables entre amis, mais en cuisine, mon garde-manger en a beaucoup souffert et beaucoup de beaux produits achetés au summum de leur fraîcheur ont langui dans le frigo…tout comme les aubergines moisies et une sauce tomate couverte d’un duvet bleu-vert. Ce qui me reste de comestible se résume à deux fenouils blêmes, quelques bouts de fromage peu appétissants, une salade de tétragone très flétrie, du pain rassis et une seule tomate de supermarché, peu marquée par les semaines qu’elle a passé sur la table de cuisine (ce qui fait un petit peu peur). Sans parler du stock de lait et des œufs que j’ai acheté, pensant que j’allais avoir le temps de faire un peu de pâtisserie avant que LA VIE m’en a empêché.

Autrement dit…mes ingrédients préférés en cuisine ! J’adoooore faire des recettes à partir de (ce qui paraît être) rien. Trouver les astuces reste un grand plaisir, un peu comme quand on arrive à faire un mot de 7 lettres sur les cases doubles et triples en même temps au Scrabble quand tous les éléments se réunissent pour faire une belle (et délicieuse de préférence) création.

Voici ma stratégie  pour mon assortiment d’ingrédients peu désirables :

Salade tétragone : Malgré le fait qu’elle est au frigo depuis deux semaines, je devrais pouvoir lui donner une deuxième vie en la plongeant dans de l’eau froide pendant une bonne demi-heure. C’est une bonne astuce à connaître : beaucoup de laitues se raffermissent après un bain de 30 minutes.

Pain rassis : Un pain perdu salé fait d’œufs, de lait, de l’ail et quelques herbes (de l’estragon séchée dans mon cas…les herbes fraîches que j’avais sont parties à la poubelle avec les aubergines) et il sera à nouveau mangeable sans casser de dents.

Tomate : Elle a l’air pas trop mal, mais elle n’aura aucun goût. Pour la sauver, il faut la couper en dés et l’assaisonner de sel, poivre, échalotes et épices (un tout petit peu de piment de Cayenne.), puis l’ajouter à la salade de tétragone.

Fenouil : Je vais le faire dorer puis braiser pour faire ressortir ce qui lui reste de saveurs.

Fromage : Enlever les parties moisies puis le râper et le faire gratiner sur le pain perdu.

Et regardez comment la recette finale est belle !

Vous voyez la salade bien verte, bien ferme? La tomate bien juteuse? And olalalalala, la technique “pain-perdu” a transformé le pain rassis, trop dur, même, pour du pain grillé. J’aurais pu le manger nature, mais avec le fenouil et le fromage, plus un oeuf, j’en ai fait un repas.

La seule chose qui reste à faire : donner un beau nom à ce nouveau plat, comme… « Tartines de pain perdu, fenouil braisé et salade tétragone-tomate…Pas mal, non ? Et un beau déguisement d’une recette d’origine un peu louche.

Il y a peu de chances que vous ayez les mêmes restes que moi dans votre frigo, alors j’ai rédigé ma recette afin que vous puissiez la préparer avec des ingrédients frais aussi. Ou bien, encore mieux, vous servir de la recette comme inspiration pour vos propres restes de pain, fromage, et légumes.

Youpi ! Je peux maintenant faire le plein au marché demain. Heureusement, d’ailleurs. Il n’y a vraiment PLUS RIEN au frigo.

Tartines de pain perdu, fenouil braisé et salade tétragone-tomate

Fenouil braisé
10 ml. d’huile d’olive
250 g. fenouil, coupé en lamelles
une pincée de sucre, facultatif

Salade tétragone-tomate
1 petite tomate, coupée en dés
une pincée de sel, poivre, et piment de Cayenne
100 g. de salade de tétragone, pourpier, mâche ou pousses d’épinards
huile d’olive

Tartines de pain perdu
2 œufs
100 ml. de lait
1 petite gousse d’ail hachée
½ cuillère à café d’estragon lyophilisé, facultatif
pincée de sel, poivre
2 grandes tranches de pain au levain (ou autre) rassis
50 g. de fromage râpé
2 œufs pochés ou mollets, facultatifs

Pour le fenouil braisé : Faites dorer les lamelles de fenouil, le sucre et une pincée de sel dans l’huile d’olive 6 à 7 minutes à feu vif. Ajoutez 250 ml d’eau, couvrez à moitié, et baissez le feu. Laissez braiser 20 à 25 minutes. Gardez au chaud.

Pour la salade tétragone-tomate : Mélangez les dés de tomate, le sel, le poivre, et le piment de Cayenne dans un petit bol. Laissez macérer 30 minutes, ou jusqu’à une heure.

Pour les tartines de pain perdu : Mélangez les œufs, le lait, l’ail, le sel, et le poivre dans une grande assiette creuse. Trempez les tranches de pain dans ce mélange 20 à 30 minutes, en les tournant de temps en temps ; elles devraient devenir très molles.

Frottez une poêle d’huile, et chauffez-la à feu moyen. Faites cuire les tranches de pain dans la poêle 3 à 4 minutes de chaque côté. Transférez-les à une plaque. Disposez le fenouil par-dessus, puis parsemez chaque tartine de fromage. Faites gratiner les tartines sous le gril 3 à 4 minutes.

Pendant ce temps, ajoutez les tomates à la salade et assaisonnez-la d’un filet d’huile d’olive. Servez les tartines avec la salade, et un œuf sur chacun. (Mais les tartines sont très bonnes sans œufs et avec la salade par-dessus aussi !) Pour 2 personnes

Print Friendly, PDF & Email